[New York], Pantheon Book, J. Schiffrin, [10 décembre 1943]
1 vol. (120 x 185 mm) de 67 p., 1 f. Percaline rouge gaufrée, dos à la bradel.
Quatrième édition du texte et première édition américaine.
(Elle suit l’originale de 1942 des Éditions de Minuit et son retirage de juillet 1943, et celle de Londres de juin 1943.)
Précieux exemplaire de François Mitterrand, avec note de son acquisition : « Vercors, Les Silences de la Mer, ed. or., 1.250 (fr.) chez Coulet, 21 septbre 1988 ».
Le texte est publié par Jacques Schiffrin, qui reprend celui paru en avril 1943 dans La Revue du monde libre, augmenté de la préface de Druon, tirée de l'édition de Londres. « Le titre que porte le récit de Vercors est, dans l'édition de Londres, Le silence de la mer. Dans la Revue du Monde Libre, Les Silences de la mer. N'ayant pas la possibilité de consulter le manuscrit, nous avons choisi ce dernier titre. »
Exemplaire de bibliothèque, celui de la Biblioteca circulante Harrods, la plus grande bibliothèque circulante d'Amérique du Sud, qui comprenait plus de 15 000 volumes en constants mouvements. Les circulating librairies sont d'origine anglo-saxonnnes (la toute première date de 1725, à Edimbourg) et ont connu un essor important au XIXe siècle, grâce au développement du rail, qui permettait de transporter les ouvrages dans des caisses beaucoup plus facilement. Ce système d'échanges inter-bibliothèques, sans lieu de stockage fixe, permettait de rapides échanges et une meilleure diffusion des textes. La France l'utilisa à partir des années 1880, et développera au XXe siècle son dérivé automobile, les fameux bibliobus, qui furent après-guerre le principal instrument des bibliothèques centrales et départementales de prêt, créées en 1945.
24064

découvrez ces autres ouvrages

Back to Top