Paris, Presses de la Cité, 1959
1 vol. (153 x 200 mm), en ff., de 96 pp., sous couverture de moire crème et étui-chemise éditeur.
Édition originale. 
Un des 1500 exemplaires (n° 33) du tirage unique. 
Envoi signé : « à mon vieux Marc, ce petit livre qu'il ne lira sans doute pas jusqu'au bout. My love, Dad, Echandens, 1960  ». 
Cette édition fut retirée du commerce avant même sa diffusion, sur demande expresse de l'auteur : outre la couverturemoirée qui ne lui convenait pas, un malencontreux accent aigu s'est retrouvé sur le dos du volume, donnant un "Siménon" fort peu apprécié par Georges, en plus du côté "emballage de pâtissier" auquel lui faisait penser la moire de l'étui-chemise. C'était donc beaucoup, et Simenon demanda le retrait pur et simple de la totalité du tirage et ne conserva que quelques exemplaires de ce tirage, à ce titre de service de presse ou cadeau, non sans avoir préalablement gratté le disgracieux accent avant de les offrir.
Un nouveau tirage, corrigé pour l'étui - sans l'accent et en papier gris - sera réalisé l'année suivante, dans le même tirage initial de 1500 exemplaires.
Exemplaire de Marc Simenon.
C'est un des très rares à avoir conservé le fameux "é" imprimé fautivement au dos de la chemise.
Premier fils du romancier, il était né en 1939, à Nieul-sur-Mer, près de la Rochelle.
Lui succèderont, avec comme mère Denyse Ouimet, trois demi-frères et soeurs : Jean (dit John), Marie-Georges (dite Marie-Jo) et Pierre, en 1959. Pour la télévision, Marc Simenon réalisera en 1968 l'adaptation des nouvelles du recueil de son père, Les Dossiers de l'agence O. C'est pendant ces tournages qu'il rencontre l'actrice Mylène Demangeot, qu'il épousera quelques mois plus tard, en septembre. Il avait participé, comme assistant-réalisateur, à plusieurs long métrages : avec Jean Renoi, dans Le Déjeuner sur l'herbe, puis avec Jean Girault (la série des Gendarme, avec Louis de Funès, ou Les Gorilles).
16416

découvrez ces autres ouvrages

Back to Top