[Suivi de :] Metella ; La marquise ; Lavinia 

Paris, Revue des deux mondes - Victor Magen et Londres, Baillère, 1834
2 vol. (125 x 200 mm) de [2] f., XIII p., [1] f., 352 p. ; 1 et [2] f., 359 p. Demi-veau vert, dos lisse orné, tranches marbrées (reliure de l'époque).
Édition originale.
Commencé à Paris et terminé à Venise, Le Secrétaire intime est lié à l'aventure parisienne et vénitienne de George Sand et Alfred de Musset dans les années 1833 et 1834. Ce quatrième roman de Sand paraît sans délai chez l'éditeur Victor Magen, où il est suivi de trois nouvelles, non mentionnées sur la page de titre : « Metella », « La Marquise » et « Lavinia ». Dans la première, on trouve l'écho des conversations de la jeune Aurore Dupin avec sa grand-mère Madame Dupin de Francueil. Il inaugure la série des romans vénitiens (Leone Leoni, puis Jacques) où les héros sont en proie à des aventures passionnées, à l'image de leur auteur, Sand tombant alors amoureuse du médecin de Musset, Pagellon. Elle s'élève aussi dans ce texte contre la jalousie tyrannique et injuste qu'elle vécut avec Musset et vivra à nouveau avec Chopin. C'est la seule édition originale d'un texte de Sand comportant une préface ; elle y défend Lélia qu'elle commencera à réécrire l'année suivante. 
Le roman commence en France au XIXe siècle avec le personnage de Louis de Saint-Julien, jeune noble désargenté qui devient le secrétaire intime de la princesse italienne Quintilia Cavalcanti régnant sur un petit territoire que convoitent les grandes puissances alentour. Dans sa « notice » rédigée pour une réédition en 1853, Sand dit avoir été inspirée par la relecture des Contes fantastiques d'Hoffmann et livre un plaidoyer pro domo qui inspirera son ami Balzac dans Béatrix (1839) en faveur des femmes savantes, lesquelles étaient soupçonnées de tous les crimes dès lors qu'elles accèdent à la célébrité et au savoir. 
En 1842, l'Église tiendra Le Secrétaire intime pour une lecture pernicieuse et le mettra à l'Index, en même temps que onze autres titres de Sand : Lélia, Les Lettres d'un voyageur, Les Sept Cordes de la lyre, L'Uscoque, La Dernière Aldini, Simon, Les Maîtres mosaïstes, Mauprat, Jacques, Leone Leoni, Spiridion. Sept titres de Balzac les accompagneront : Le Vicaire des Ardennes, La Femme supérieure, La Maison Nucingen, La Torpille, Les Cent Contes drolatiques, Le Lys dans la vallée et Louis Lambert.
Exemplaire de choix, finement relié à l'époque. 
Petite restauration angulaire au dernier feuillet du second volume, sans atteinte au texte.
27962
 

découvrez ces autres ouvrages

Back to Top