Paris, Gallimard, coll. « L'un et l'autre », (28 janvier) 1992
1 vol. (120 x 205 mm) de 119 p. et [4] f. Broché.
Édition originale (pas de grands papiers).
Envoi signé
: « Pour Edouard, en attendant Vince Taylor, avec amitié, Pierre Michon ».
Un texte lumineux et profond de Michon consacré à Rimbaud. 
Rare avec envoi. 
« Vous savez Vince Taylor c'est quelqu'un dont je voudrais écrire l'histoire (...). C'est une histoire terrible. C'est pathétique. Vous savez, la littérature, il faut qu'elle fasse pleurer un peu dans les chaumières (...) Il faut que, de temps en temps, un petit passage, il faut que le coeur du lecteur se mette à.... mêmes dans les réalistes les plus aigues, les moins pathétiques, ou ceux qui veulent l'être le moins, je pense à des gens comme Houellebecq, ou Despentes, parfois, et c'est pour ça qu'ils sont bons, y'a un petit tremblement... » (Entretien avec Augustin Trapénard, 21 cm, 2019).
26669

découvrez ces autres ouvrages

Back to Top