Les Monogrammes historiques d'après les monuments originaux 
Paris, Académie des bibliophiles, 1870
1 vol. (120 x 175 mm) de XXXI-188 et 4 pp. (Académie des bibliophiles). Demi-maroquin marron à coins, dos à nerfs, titre doré, date en pied, filets dorés sur les plats, non rogné, couvertures et dos conservés (reliure début XXe siècle).
Exemplaire n° 1.
Envoi signé : « à monsieur Victor Hugo hommage et souvenir de son admirateur sincère Aglaüs Bouvenne ».
Exemplaire enrichi de l'épreuve originale et première de l'ex-libris de Victor Hugo, offert par son créateur au poète.
Avec cet exemplaire, Bouvenne offre en effet à Victor Hugo son futur ex-libris : les tours de Notre-dame, avec un entrelac des initiales V. et H., dessiné et gravé par Aglaüs Bouvenne.

Cette épreuve originale est montée en tête de l'ouvrage. Hugo, touché, lui répondra aussitôt en ces termes : « Hauteville-House, 10 juillet [1870]. Monsieur, j'ai reçu avec un vif intérêt votre excellent et curieux travail. Votre ex-libris fait par vous pour moi, me charme. J'accepte avec reconnaissance cette jolie petite planche. Comment vous en remercier ? S'il est un livre de moi que vous désiriez tenir de ma main, veuillez me le dire, et j'aurai l'honneur de vous l'offrir. Votre ex-libris marquera tous les livres de la bibliothèque de Hauteville-House. Je vous serre la main avec une vive cordialité. Victor Hugo. » (in Correspondance, éd. 1898, tome III). 
Aglaüs Bouvenne dessina également l'ex-libris de Théophile Gautier ; Bracquemond se chargea du sien. Il rédigera quelques années plus tard une étonnante et passionnante étude sur Hugo, Victor Hugo : ses portraits et ses charges, 1827-1879, catalogues par Aglaus Bouvenne (Paris, Baur, 1879). 
La bibliothèque de Hauteville-House renferme toujours une grande partie des livres de Victor Hugo, malgré des disparitions successives au fil du temps. Cet exemplaire figure dans les deux inventaires dressés par Julie Chenay, en 1870 puis en 1879. Dans le dernier recensement (Groupe d'étude Jussieu-Paris VII), il figure avec la mention [disparu]. Depuis quand ? Nul ne le sait. Sans doute depuis l'époque où il a été ensuite relié, au tout début du siècle dernier [l'exemplaire figurait broché dans les inventaires Chenay]. « Quelques collectionneurs privés possèdent des ouvrages qui figurèrent sur l'un ou l'autre des inventaires Chenay ou recèlent l'ex-libris de Victor Hugo, voire pour les plus chanceux une dédicace adressée à l'écrivain. Pour l'heure, la récolte est maigre (seulement 4 vol., hors vente des livres de Georges Hugo), mais je ne doute pas qu'en fouillant plus avant les catalogues de ventes de nouvelles découvertes soient possibles ». (M. J. Chassier, Composition de la bibliothèque de Hugo à Hauteville-House). 
En voilà donc une, à rajouter parmi les rares connues à conjuguer envoi, présence de l'ex-libris et présence dans les inventaires Chenay.
Et nous sommes ici, surtout, en présence de l'exemplaire «fondateur », qui recèle l'ex-libris originel offert à Victor Hugo.
Chenay, inventaire des livres de Victor Hugo à Hauteville House, 1870 et 1879, n° M 05 et L 0 ; Journet, B024.

découvrez ces autres ouvrages

Back to Top