[décembre 1962]
1 vol. (135 x 180 mm) de [2] f., [14] tirages photographiques originaux, 2 f. Broché, sous double couverture et rodhoïd.
Unique édition. 
Tirage non précisé, à petit nombre (album n° 11, signé par Jean-Pierre Sudre en fin). 
L'exemplaire est signé et daté par Léo Ferré en tête, "5 décembre 1962". 
8 photos à pleine page et 7 à double-page. Elles ont été réalisées en décembre 1962, pendant les répétitions et le récital donné à l'abc.
L'ABC est un célèbre music-hall situé 11, boulevard Poissonnière, dans le 2e arrondissement à Paris, inauguré en 1935, à la place de l'ancien théâtre Plaza, transformé en music-hall par Mitty Goldin, qui choisit de l'appeler ABC « pour être en tête, par ordre alphabétique, des programmes parisiens ». 
En 1962, quelques mois avant ces concerts, Léo Ferré est le premier auteur-compositeur à être édité dans la collection Poètes d'aujourd'hui, chez Pierre Seghers. Il travaille tout l'été 1962 à ce récital, prévu de longue date pour l'hiver 1962. Léo Ferré s'y produit de décembre 1962 à janvier 1963, peu avant que la salle ne ferme en 1964, transformée en un cinéma, lequel  inauguré en mai 1965. Il cessera son activité en décembre 1981. Un 33T de Ferré, suite à ces concerts, paraîtra en 1963, "Alhambra-ABC, mais qui est rapidement retiré de la vente : la chanson Mon Général déplaît aux autorités et l'album est censuré. Il contenait huit titres (Chanson mécanisée, Le vent, T'as payé, Les temps difficiles, Mon Général, Stances, Nous les filles et Regardez-les), dont seulement auront été enregistrées sur place (les titre 3-4-5 et 6). 
Le photographe : Jean-Pierre Sudre.
Cinéaste de formation, Jean-Pierre Sudre après-guerre vers la photographie industrielle. S'il devint l'un des maîtres en la matière, il développa parallèlement une oeuvre de photographie d'art, très en marge des tendances de son époque et d'une rare poésie, qui l'amènera à créer en 1968 un département de photographie à l'École supérieure des arts graphiques. Il rencontre Léo Ferré par l'intermédiaire d'un ami commun, le critique d'art Charles Estienne. Après avoir photographié le chanteur dans sa propriété de Saint-Coulomb en Ille-et-Vilaine, les clichés sont utilisés pour les visuels de l'album Langue française, qui paraît à la rentrée de septembre 1962. C'est aussi l'année de sa première exposition parisienne, sous l'égide de Brassaï qui en préface le catalogue. Ferré fait alors à nouveau appel à Sudre pour couvrir les répétitions à l'ABC. 
Cet album, composé à quelques unités (vraisemblablement une quinzaine), sera distribué aux proches de Ferré et du photographe. Tous sont numérotés et signés, et nous en connaissons les n° 2, 5 et 11 et 12. Le programme officiel du théâtre de l'ABC, Léo Ferré - Récital 1963, contiendra bien des clichés pris dans le petit fort de Saint-Coulomb, mais aucune photo de cette exceptionnelle série de cet album n'y figurent. Il n'existe aucune autre publication de ce petit reportage confidentiel.
Tous les tirages sont des tirages originaux.
25784

découvrez ces autres ouvrages

Back to Top