Bernard LAMOTTE
Projet d'illustration pour la couverture de Terre des hommes

S.l.n.d. [New York, 1939]
1 lavis (450 x 300 mm), gouache noire sur papier vélin fin. Annoté en bas à droite : 1ère esquisse Terre des hommes de Saint Ex., de la main de Bernard Lamotte.
Il s’agit vraisemblablement du premier projet de couverture de la jaquette, dont la version finale sera plus douce.
En janvier 1938, Saint-Exupéry débarque pour la première fois aux États-Unis pour tenter le raid New York - Terre de feu. Il bénéficie déjà d'une bonne réputation grâce à la traduction de Night Flight (Vol de nuit) en 1932 et de Southern Mail (Courrier Sud) en 1933. 
Maximilien Becker devient son agent littéraire et lui fait signer un contrat avec les éditeurs Eugene Raynal et Curtice Hitchcock : Saint-Exupéry leur a présenté quelques feuillets noircis, censés être les premiers chapitres de son prochain livre. Ce ne sont en fait que de simples fragments. L'écrivain rentre en France en avril, après avoir rencontré Lewis Galantière, que ses éditeurs américains ont engagé pour traduire son livre. Une longue correspondance s'engage entre les deux hommes pour l'élaboration de Terre des hommes [Wind, Sand and Stars], dont les deux versions sont presque composées simultanément. L'édition américaine est publiée en juin ; l'auteur laissa les éditeurs trancher, quant au titre, leur soufflant celui qu'il avait abandonné pour Terre des hommes : « Étoiles par grand vent ». 
Pour la promotion de son livre, autant fêté outre-Atlantique qu'en France, il fit deux voyages aux États-Unis où l'ouvrage est sélectionné comme Book of the month. Il obtient en décembre 1939 le Grand Prix du roman de l'Académie française et, le 15 janvier 1941 (avec un an de retard dû à l'entrée en guerre) le National Book Award, l'une des plus hautes distinctions de l'époque, et s'écoule à 250 000 exemplaires. 
La jaquette sera signée de son ami dessinateur Bernard Lamotte, qui avait commencé l'illustration complète du volume, comme il donnera en 1942 celle de Flight to Arras (Pilote de guerre). Le projet sera finalement abandonné et Terre des hommes paraîtra sans illustrations. Il n'en subsiste que quelques bribes, dont celle-ci, qui est vraisemblablement la première version de la couverture de la jaquette qui devait accompagner l'édition.
15342

découvrez ces autres ouvrages

Back to Top