Paris, Éditions de la Nouvelle Revue Française, (19 mars) 1929
1 vol. (160 x 215 mm) de 133 pp. et [1] f. Demi-maroquin havane et noir à bandes, jeux de listels mosaïqués passant sur le dos, titre mosaïqué au dos, contreplats et gardes de papier à décor, tête dorée, couvertures et dos conservés (reliure signée de Paul Bonet).
Édition originale.
Un des 12 exemplaires hors commerce sur papier vert, réservés à l'auteur, (n° 2).
Envoi signé : "Qui es-tu, André ? Celui que je ne peux perdre qu'en me perdant moi-même, mon droit à penser, à vivre, Paul Éluard".
5 poèmes autographes (mises au propre) sont reliés en tête  ; 12 autres poèmes (de premier jet) sont reliés à leur place dans l'exemplaire.
Paul Bonet a noté dans ses carnets cette reliure parmi celles réalisées  "sur des œuvres de Breton et Éluard pour Mrs Gaffé Breton et Éluard" dans la rubrique "Quelques demi-reliures surréalistes" (carnets, n° 204A + planche 22). L'on trouve aussi un décor similaire sur Capitale de la douleur.
Il a relié plus tard (en 1934) et pour lui-même un autre exemplaire de L'Amour la poésie (Carnets, n° 269 + planche 39) - ex. IV.
Une reliure similaire, de la même époque, a été réalisée pour l'exemplaire Breton du Libertinage, que nous proposons par ailleurs. 
27904
 

découvrez ces autres ouvrages

Back to Top