The Sphinx

Oscar Wilde

The Sphinx

Londres, Elkin Mathews and John Lane, 1894. 1 vol. (170 x 220 mm). Vélin bradel ivoire, orné de fers spéciaux et décor doré, dos lisse avec rappel, non rogné (reliure de l’éditeur, dessinée par Charles Ricketts et exécutée par Leighton, Son and Hodge, avec monogramme ‘LSH’ au second plat), étui-cigare de Rivière & Sons.

 

Édition originale.

Tirage limité à 200 exemplaires.

 

Le plus réussi et le plus rare des livres illustrés par Charles Ricketts, avec de superbes compositions pré-raphaélites.

 

Tous les exemplaires furent placés dans une exquise reliure éditeur en vélin doré ; elle est ici dans un état de fraîcheur exceptionnel, protégé dans une chemise en feutre et un étui-cigare des ateliers londoniens de Riviere & Son.

 

The Sphinx est un long poème composé de stances, dédié à Marcel Schwob “en signe d’amitié et d’admiration”. Oscar Wilde y célèbre la beauté sensuelle de la créature mythologique et la grandeur qu’elle symbolise. Elle fut imprimée en trois couleurs (vert, noir, et sanguine) avec les caractères de l’artiste, qui avait fondé en 1893 une private press à Chelsea ; cette dernière, la Vale Press, publia quelque 75 ouvrages. Ricketts créa des polices de caractères, des initiales et bordures qui mêlaient les influences du Moyen Âge, de la Renaissance à l’imagerie contemporaine. Les illustrations et les innovations typographiques sont considérées comme un chef-d’œuvre et font de l’ouvrage un des sommets du livre illustré de la fin du XIXe siècle. Contrairement aux private presses classiques, la Vale Press confia l’impression des livres à un imprimeur, la Ballantyne Press, où une presse lui était réservée. Mais un incendie en 1899 détruisit l’atelier et une grande partie des ouvrages non encore vendus périrent.

 

Précieux exemplaire provenant de la bibliothèque David Kirkpatrick Este Bruce, avec ex-libris gravé. Il est un descendant de Robert de Bruce d’Écosse ; il fut l’un des grands ambassadeurs des États-Unis : en France de 1949 à 1952, en République fédérale allemande de 1957 à 1959, et au Royaume-Uni de 1961 à 1969. Kirkpatrick remplit également la mission de premier émissaire des États-Unis auprès de la République populaire de Chine de 1973 à 1974 et termina sa carrière de diplomate comme ambassadeur et représentant permanent des Etats-Unis auprès de l’OTAN de 1975 à 1976.

 

The turn of a century (Harvard, 1970), n° 10 du catalogue, reproductions des plats de la reliure pages 14 et 18 ; Mason 362 ; ‘ The most exquisite of all Wilde’s first Éditions…so beautiful that, read in any other format, it seems to lose half of its power’ (Wright, Oscar’s Books, 2008).

29059

8 000,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.