Vol de nuit

Antoine de Saint-Exupéry

Vol de nuit

Paris, Nouvelle Revue française, 1931.
1 vol. (125 x 190 mm) de 182 p. Broché.

Édition originale.

Un des 647 exemplaires sur pur-fil (seul papier avec les réimposés).

Double envoi signé à Maurice Bourdet, sur l’un des 17 exemplaires d’auteur hors commerce, lettré ” q “.

« Pour Monsieur Maurice Bourdet / En très amical souvenir » ;

suivi de

« Pour Maurice Bourdet que je n’appelle plus ” monsieur ” parce qu’il est devenu depuis longtemps le plus sympathique et le plus précieux des amis, pour lui dire quel plaisir j’éprouve chaque fois plus à le retrouver ».

” C’est beau de partir la nuit. On tire les manettes de gaz, face au Sud, et dix secondes plus tard on renverse le paysage face au Nord. La ville n’est plus qu’un fond de mer” : en 1929, devenu directeur de l’exploitation de la compagnie « Aeroposta Argentina «, Antoine de Saint-Exupéry a pour mission d’ouvrir une ligne vers la Patagonie et la Terre de Feu, quelques 2500 kilomètres au sud de Buenos Aires. Le vol marathon de plus de dix-huit heures – dont une grande partie effectuée dans l’obscurité et l’anxiété de ceux restés à terre seront autant d’éléments transfigurés par la poésie de ce livre. L’ouvrage, préfacé par André Gide, reçoit le prix Fémina. Deux ans après la parution de Courrier Sud, c’est la confirmation du talent littéraire de l’auteur, de son humanisme et de sa passion pour les terres éloignées, et pour les hommes qui les explorent et les habitent.

Précieux exemplaire de Maurice Bourdet, l’un des proches amis de Saint-Exupéry. Ce pionnier de la presse radio en France fut avant cela un excellent critique littéraire, auteur de plusieurs essais et notices de lectures pour les journaux – il donna notamment l’un des toutes premières sur Saint-Exupéry à la parution de Courrier Sud – et un passionné d’aviation. A ce titre, il livrera en 1934 un Grandeur et servitude de l’aviation, qui brosse un tableau exhaustif de l’aviation française en 1933.

C’est Saint-Exupéry qui en donnera la préface, dans un texte lumineux. La seconde dédicace qui orne l’exemplaire sera faite après la parution du livre de Bourdet et le rapprochement d’amitié entre les deux hommes. Ils resteront par la suite unis et amis, partageant la passion des Lettres et de l’aviation, avec une intense correspondance.

Entre 1932 et 1935, Saint-Exupéry publiera plusieurs articles sur l’aviation dans Marianne, notamment un article paru le 28 février 1934, qui s’inspire directement du livre de Maurice Bourdet puisqu’il le titrera « Servitude et grandeur de l’aviation ».Bourdet, dès les premières heures du conflit et alors qu’il est en poste au Parisien, s’engage dans la Résistance. Sa maison de Versailles héberge nombre des résistants, tout en livrant depuis un émetteur clandestin des messages aux réseaux franciliens. Déporté en Allemagne le 15 juillet 1944, il meurt au camp du chantier naval de Bremen-Farge. 15 jours avant son ami Saint-Exupéry, disparu en vol le 31 juillet 1944 au large des côtes marseillaises.

Merveilleuse réunion sur le titre emblématique de Saint-Exupéry, marquant la naissance puis la confirmation de leur amitié que leur mort presque simultanée pour faits de guerre, d’héroïsme et de Résistance, viendra briser dix ans plus tard.

29416

Vendu
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.