Une femme

Annie Ernaux

Une femme

Paris, Gallimard, (11 décembre) 1987
1 vol. (120 x 188 mm) de 114 p. et (3) p. Broché.


Édition originale – premier tirage
.
Il n’a pas été tiré de grands papiers.

Exemplaire de Julien Gracq

– ce dernier possédait également l’édition originale de La Place dans sa bibliothèque, que nous avions récemment proposé.

Ce sont les deux seuls titres d’Annie Ernaux qui y figuraient.

Après La Place couronné par le prix Renaudot, en 1984, et consacré notamment au parcours de son père, ce livre évoque la vie et mort de la mère d’Annie Ernaux. « Quand on apprend qu’elle revient, quatre ans plus tard, avec Une femme, un récit aussi court – 106 pages – sur sa mère, on ne peut se défendre d’une certaine crainte : le père, puis la mère… la même classe sociale, le même café-épicerie en Normandie, la même petite fille – elle – qui va à l’école et qui, peu à peu, prend ses distances avec son milieu… Mais, en quatre ans, Annie Ernaux a encore gagné en sobriété et en maîtrise. Le récit est plus « nu » encore que la Place. Il procède de la même volonté, constante chez Annie Ernaux, de « ne pas cacher ce qui fait mal », de « faire éclater quelque chose chez les gens ». Il ne s’agit pas pour elle de ressasser ses souvenirs de petite fille pauvre, mais, comme le titre, Une femme, le dit à lui seul, de témoigner d’une vie : celle d’aller de l’usine – dès l’adolescence – à la maison de retraite (…) Et, pour finir, ne laisser de soi que le sac en plastique qu’Annie trouvera dans la chambre de sa mère : le personnel de l’hôpital y a rangé les quelques vêtements que possédait la femme qui vient de mourir (…) C’est tout ce qui demeure de quatre-vingts années d’une existence banale, se terminant dans une sorte d’amnésie, d’absence au monde faisant dire aux vieux amis et à la famille : “Ça servait à quoi qu’elle vive dans cet état plusieurs années (…)”. C’est une phrase, une certitude, que je ne comprends pas. » (in Le Monde, le 15 janvier 1988).

Le tout premier tirage de décembre est d’une grande difficulté à trouver.

Bel exemplaire de belle provenance.

19923

400,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.