Stèles

Victor Ségalen

Stèles

Paris, Georges Crès, coll. « coréenne », 1914
1 vol. (140 x 290 mm), reliure éditeur : montage à la chinoise en accordéon retenu par deux ais de bois, titre à la chinoise au dos et titre gravé en chinois et en français sur le premier plat.

Seconde édition, en partie originale, augmentée de 16 poèmes nouveaux et d’une postface de Segalen.
Un des 35 premiers exemplaires sur papier de Tribut (n° 33).

Bien complet du fragile demi-feuillet titré, en guise de dos factice, contrecollé à l’intérieur des deux ais de bois, souvent déchiré ou manquant. Cet ajout était destiné à faciliter l’identification du livre dans les rayonnages des bibliothèques. Comme pour l’édition de 1912, le titre chinois est vertical et gravé en vert, l’édition Crès ajoutant le titre français gravé en bas, à gauche, du premier plat.

Cette édition est augmentée de 16 poèmes nouveaux – portant ainsi le nombre des Stèles à 64 (nombre qui rappelle les 64 hexagrammes du Yi King, le livre de divination où se retrouvent les principes du Yin et du Yang), l’ordre des pièces a également été modifié.

Cette édition fut décidée par Ségalen pour augmenter la diffusion de Stèles vers un plus large public, après une première édition à tirage limité (environ 200 exemplaires). Les presses de Crès portèrent cette édition à 640 exemplaires numérotés : 35 sur grand papier de tribut, 35 sur vergé nacré et 570 sur vergé feutré, dans le respect des strictes conditions souhaitée par Ségalen quant aux papiers et techniques de pliage et de présentation, qui font de Stèles un livre-objet tout à fait spectaculaire.

Légères piqûres et rousseurs au dos et sur les plats de couverture.

28277

Vendu
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.