Sérotonine

Michel Houellebecq

Sérotonine

Paris, Flammarion, (décembre) 2018
1 vol. (135 x 210 mm) de 347 p. et [2] f. Veau blanc estampé, titre à l’oeser rouge, contreplats bord à bord de veau rouge estampé, gardes de chèvre velours blanc, tranches dorées à l’or blanc, couvertures et dos conservés, chemise et étui bordé (reliure signée de Louise Bescond, 2021 – titrage C. Ribal).

Édition originale.
Un des 200 premiers exemplaires sur vélin Rivoli Arjowiggins (n° 131).


Délicate mais puissante reliure de Louise Bescond
, en interprétation du « petit comprimé blanc, ovale, sécable » de l’incipit.

Rien de plus vivifiant pour attaquer vente-à-terre Sérotonine, un précis de décomposition où il est question du déclin de l’Occident (de l’Union européenne, de la France, de Dieu). Le héros, Florent-Claude Labrouste, est un ingénieur agronome de 46 ans, employé au ministère de l’agriculture et en couple avec une Japonaise de 26 ans, qui se meurt « de chagrin » et doit sa survie à un médicament, le Captorix, qui stimule la production de sérotonine, une « hormone liée à l’estime de soi ». Il décide de disparaître. D’abord dans un hôtel Mercure près de la place d’Italie, puis en Basse-Normandie, « un territoire à l’abandon, peuplé d’agriculteurs suicidaires et condamnés par la politique européenne de Bruxelles ».

Houellebecq, l’écrivain de la solitude de l’homme contemporain, cogne toujours sur le même clou, avec obstination, quitte à simplifier, avouant pour autant que, oui, « enfin je simplifie, mais il faut simplifier sinon on n’arrive à rien ». Houellebecq dévoile ainsi son intention : « Si nous avions été dans une comédie romantique, j’aurais fait ainsi […]. Eussions-nous été dans un film porno que la suite eût encore été bien davantage prévisible […]. Nous étions dans la réalité, de ce fait, je suis rentré chez moi ».

Quoi faire d’autre, devant l’échec latent de la société des hommes et de son implacable machine ?

Une invitation, Captorix ou pas, vers la vie en rose. Peu probable que le remède fonctionne, mais, à tout prendre c’est peut-être le seul refuge acceptable.

 

24353

Vendu
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.