Potiron

Georges Courteline

Potiron

Paris, Librairie Marpon & Flammarion, (1890)
1 vol. (125 x 190 mm) de [2] ff., 282 pp., [1] et 1 ff. Demi-maroquin rouge à coins, dos à nerfs, titre doré, filets dorés sur les plats, tête dorée, couvertures et dos conservés (reliure signée de Vermorel).

Édition originale.
Un des 10 premiers exemplaires sur Hollande.

Couverture en couleurs illustrée par Steinlen et reliée en tête.
Alors que le brûlot contre l’armée, Sous-offs de Lucien Descaves, venait d’échapper à la censure grâce à une levée de boucliers littéraires à laquelle Courteline participa, Potiron est publié sans que son auteur soit inquiété. Le non-lieu dans l’affaire Sous-offs aura servi !

Écrit dans la veine des Gaietés de l’escadron, d’où était déjà sorti Le Train de 8 h 47, l’histoire du réserviste Potiron n’est pourtant pas des plus flatteuses pour l’uniforme !

De la bibliothèque Marcel de Merre (ex-libris).

Bel exemplaire, hormis quelques rousseurs éparses.

5486

300,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.