Portrait caricature en pied de Joseph Kessel

Joseph Kessel, Robert Velter

Portrait caricature en pied de Joseph Kessel

S.l.n.d. [Paris, 1934]
1 dessin à l’encre de Chine, aquarelle et gouache (195 x 280 mm), dédicacé par Kessel, signé et daté “Bozz” en bas à droite

Précoce et joli dessin de Robert Velter, le père de Spirou, au tout début de sa carrière.

Il croque ici Joseph Kessel, lequel lui a ensuite dédicacé le dessin avec cet envoi :

avec mon
meilleur souvenir au caricaturiste,
Joseph Kessel“.

Le dessin est annoté et daté –  plus tardivement, après 1962 – à la mine de plomb ” Joseph Kessel de l’Académie Française | 1934″.

Bozz, ou Rob-Vel, de son vrai nom Robert Pierre Velter, est un dessinateur français de bandes dessinées, célèbre pour avoir créé le personnage de Spirou : un gamin espiègle et débrouillard, roux comme un écureuil, inspiré en cela par le double sens du mot familier belge. Après l’interdiction de publication qui frappe le Journal en 1943, Rob-Vel se décide à vendre son personnage aux éditions Dupuis, qui confient à Jijé la charge de prendre de nouveau la relève. Franquin prendra la suite à partir de 1947, en lui joignant son compère Fantasio avec le succès que l’on sait.

Robert Velter débuta sa carrière dans les années trente : alors qu’il est chef de rang sur un paquebot, il rencontre l’illustrateur américain Martin Branner, qui remarque son trait lors d’une traversée transatlantique :  Velter devient son assistant pour les planches de Winnie Winkle et lance alors sa carrière sous le pseudonyme de Bozz à partir de 1934, lors de son retour en France. Il croque alors les écrivains, les acteurs, les comédiens en vogue, avant  de créer, toujours sous le pseudonyme de « Bozz », le personnage de Subito pour “Le Petit Parisien”. C’est cette bande dessinée qui attire l’attention de l’éditeur-imprimeur belge Jean Dupuis qui veut lancer dans son pays un journal de bandes dessinées pour la jeunesse : Le Journal de Spirou.

Ce portrait de Kessel est l’une de ses premières productions, datée de 1934, avec la figure caractéristique de Kessel de ces années-là.

 

C’est vraisemblablement aussi l’un des premiers de Kessel en dessin, alors que ce dernier connaît une renommée constante, à une époque où l’écrivain dirige la revue hebdomadaire politique et littéraire Gringoire, qu’il a fondée en 1928 avec Georges Suarez et Horace de Carbuccia. Robert Velter ne semble pas y avoir collaboré, mais il n’est pas impossible que ce dessin fut réalisé en direction de Kessel pour que l’illustrateur fasse montre de ses talents.


Provenance
: famille de Robert Velter, en succession directe.

19930

1 500,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.