Nostromo

Joseph Conrad

Nostromo

Paris, Gallimard, (20 juillet) 1926
2 vol. (168 x 215 mm) de 333 et (3) p. ; 285 et (3) p. Brochés.


Édition originale de la traduction française.

Un des 109 premiers exemplaires réimposés sur papier vergé Lafuma Navarre (n° XXVIII) – nominatif pour Monsieur Écot.

Nostromo, paru en 1904, est sans doute le plus puissant, le plus dense, le plus sombre roman de Joseph Conrad. Il est l’aboutissement d’un projet fou, qui coûta au romancier plus de deux ans d’efforts : décrire une république latino-américaine imaginaire – le Costaguana -, en lui inventant une histoire, une géographie, des institutions, des moeurs, un système économique, des classes sociales, et un enchevêtrement de tensions et de conflits plongeant le pays dans la révolution…

Il figure à la 47ᵉ place dans la liste des cent meilleurs romans de langue anglaise du XXᵉ siècle établie par la Modern Library en 1998. Distinction partagée par Jorge Luis Borges : « S’il fallait choisir un seul romancier, je choisirais Joseph Conrad. Chez Conrad, il y a quelque chose d’épique, on pense à lui comme à un homme qui a été partout, on pense à lui comme on pense à l’océan

Bel exemplaire broché, condition rare pour ces deux volumes.

29559

Vendu
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.