Madrigaux

Raoul Dufy, Stéphane Mallarmé

Madrigaux

Paris, Éditions de la Sirène, (15 juin) 1920
1 vol. (220 x 280 mm) de [64] p. Reliure souple à la bradel, maroquin vieux rose à bandes crénelées, dos lisse muet, plats ornés de crêpe à décor floral, rehaussé de cinq rivets métalliques placés prêts du mors, couvertures conservées, emboîtage (Reliure signée Kiyomiya, 2003).

Édition originale illustrée de 25 compositions de Dufy à pleine page, réhaussées au pochoir par Raoul Dufy.
Un des exemplaires numérotés sur vélin de Voiron (n° 653).

Les dessins de Dufy viennent illustrer les textes plutôt badins de Mallarmé, qui seront édités quelques semaines plus tard aux éditions de la Nouvelle Revue Française sous le titre collectif de Vers de circonstance.

Pour cette édition, antérieure, c’est la première fois que le peintre s’adonne à la lithographie et c’est Jean Cocteau, alors directeur littéraire aux éditions de la Sirène, qui fit le choix de Dufy, séduit qu’il avait été par les xylographies du peintre pour le Bestiaire d’Apollinaire.

La même année, Dufy exécutera les décors et les costumes pour les représentations du Boeuf sur le toit de Cocteau. Il reviendra à la lithographie six ans plus tard, pour une édition du Poète assassiné publiée Au Sans Pareil.

Scintillante reliure souple de Nobuko Kiyomiya.

Talvart, XIII, 124 ; Mahé, 78 ; Monod, 7674.

 

28286

2 800,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.