Lumières allumées

Bella Chagall

Lumières allumées

Paris et Genève, Édition des Trois Collines (15 avril) 1948.

1 vol. (165 x 225 mm) de 227 et  (3) p. Broché, couverture à rabats illustrée.

Édition originale de la traduction française.

Un des 150 exemplaires hors commerce sur vélin (n° 20).

Envoi signé : ” Pour Jacques [Lassaigne], en souvenir de Bella, en toute affection, Ida [Chagall] “.

Marc Chagall a rehaussé à l’aquarelle son dessin imprimé en frontispice, avec cet envoi : 

” Pour Jacques Lassaigne, Marc Chagall “. 

Ida Chagall était la fille de Marc Chagall ; c’est elle qui a traduit l’ouvrage que sa mère avait rédigé à partir de 1939, dans sa langue russe maternelle. Bella Rosenfeld Chagall sera arrêtée en 1941 à Marseille, mais parvient à fuir pour les Etats-Unis, où elle meurt d’une infection virale en septembre 1944. C’est Marc Chagall qui confia le manuscrit à sa fille Ida, afin qu’elle le publie. Le peintre y adjoint Première rencontre, également écrit en yiddish dès 1935.

Bel exemplaire de très belle provenance : Jacques Lassaigne fut l’un des meilleurs spécialistes de Chagall, auteur des Dessins inédits (en 1968) et des Dessins pour le ballet (1969) et surtout d’un Chagall publié chez Maeght en 1957, avec 15 lithographies de l’artiste.

29052

5 000,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.