Luc Dietrich & Lanza del Vasto

Rosie Rey

Luc Dietrich & Lanza del Vasto

S.l.n.d. [circa 1942]
1 photographie originale en noir et blanc.
Tampon de tirage original de Rosie Rey au verso.

Tirage inédit des deux amis ensemble, au bord d’une rivière. 

C’est à La Borie Noble, située dans le Haut-Languedoc, à Roqueredonde que Lanza del Vasto et sa femme Chanterelle installent en 1962 la communauté de l’Arche. Trente ans plus tôt, Lanza del Vasto parcourait l’Europe à pied lorsqu’il croisa le chemin de Dietrich, sur un banc du parc Monceau. Il n’avait pas encore entamé le voyage initiatique qui devait le mener en Inde et qu’il effectua en 1937, où il y rencontra Gandhi – ce à quoi il aspirait depuis sa lecture de Romain Rolland – et devait quelques années plus tard, en 1948, fonder la communauté de l’Arche.

Luc Dietrich, mort en 1944, ne verra pas la concrétisation de la sagesse de son ami. Il lui avait auparavant dédié son chef-d’oeuvre, Le Bonheur des tristes, qui fut pour lui – tel qu’il l’écrit dans la dédicace à son ami – “un chemin de salut” qui n’aurait pu avoir lieu sans cette rencontre – sans que l’on ne sut vraiment jamais s’il était souvent derrière son épaule lorsqu’il écrivait, pour ce livre comme plus tard pour L’Apprentissage de la ville.

On connait une autre photographie de cette scène, maintes fois reproduite et presque jumelle : elle fut faite pendant la même la prise de vue et l’on y aperçoit les deux hommes parcourant les pages d’un livre.

16292

1 500,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.