Les Varais

Jacques Chardonne

Les Varais

Paris, Grasset, coll. “Pour mon plaisir”, (5 avril) 1929
1 vol. (170 x 220 mm) de 1 f., [4], iv-241 p., [1] et 1 f. Broché, sous double couverture et chemise-étui de l’éditeur.

Édition originale.
Un des 31 exemplaires réimposés sur vélin d’Arches (n° 8).

Troisième roman de Jacques Chardonne, qui le conduit à être nommé chevalier de la Légion d’honneur cette même année 1929. Mais la seconde guerre mondiale mettra un frein à son ascension à sa reconnaissance littéraire,  pour faits de collaborationnisme. Chardonne n’est pas Drieu, mais c’est son  style est tout aussi percutant et sa plume fine et précise. Plusieurs de ses romans d’avant-guerre sont ainsi particulièrement intéressants – au contraire du bonhomme, dirons-nous.

Il s’agit du premier titre de la collection “Pour mon plaisir” : Bernard Grasset y fait ajouter, en guise de préface, 4 pages de présentation insérées en tête du texte, imprimées sur un vergé crème. A ce seul titre inaugural, Les Varais mérite qu’on y prête attention.

29481

180,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.