Les Noces barbares

[Prix Goncourt], Yann Queffelec

Les Noces barbares

Paris, Gallimard, (14 août) 1985.
1 vol. (140 x 205 mm) de 308 p. et [1] f. Broché.

Édition originale.
Envoi signé : « À Mr René Vigo, avec mes sentiments très cordiaux. Yann Quéffelec 23/8/85 ».

« Yann Queffelec ne lésine pas, en effet. Il croit à son histoire, il fonce. Les amateurs d’amourettes luxueuses et navrées sont prévenus. La réussite est entière parce que l’auteur allie deux dons rares : celui des petits faits vrais et celui des grandes perspectives. Les destins des personnages sont cernés avec un sens aigu de l’observation ; leurs propos, notamment, annoncent un grand dialoguiste de l’âpreté à la Pialat » (Le Monde, 6 septembre 1985). Le roman obtiendra le Goncourt deux mois plus tard : « Quéffélec, dont le roman s’est déjà arraché à 150 000 exemplaires, l’emporte au sixième tour par six voix contre quatre à Braudeau. […] Du jour au lendemain, Yann, journaliste au Nouvel Observateur et biographe de Béla Bartok, cesse d’être le fils d’Henri, auteur du célèbre Recteur de l’île de Sein : c’est Henri qui devient, pour l’homme de la rue comme pour les médias, le père de Yann. » (Pierre Assouline, Du côté de chez Drouant, cent dix ans de vie littéraire chez les Goncourt, Paris, Gallimard, 2013)

Ce très beau roman a été adapté au cinéma par Marion Hänsel en 1987, dans le film homonyme.

Prix Goncourt 1985, il est rare en premier tirage de l’édition originale.
Nombreuses annotations au crayon.

Nous rajoutons la bande victorieuse du prix Goncourt.

27633

Vendu
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.