Le Mythe tragique de l’Angélus de Millet

Salvadore Dali

Le Mythe tragique de l’Angélus de Millet

Paris, Pauvert, (15 octobre) 1963
1 vol. (275 x 214 mm) de 166 p. Cartonnage éditeur, 33 planches hors-texte dont 3 en couleurs, 2 illustrations dans le texte de Dali dont l’une d’après Millet.

Édition originale.
Envoi signé : « Monsieur Max-Pol Fouchet, Dali, 1963 ».

Analysant l’oeuvre de Jean-François Millet à coup d’associations personnelles, irrationnelles et on ne peut plus obsessionnelles, Salvador Dali en vint à des interprétations dont on ne résiste pas à donner ici un aperçu : la fourche fichée en terre par le paysan signifie la pénétration sexuelle mais aussi un scalpel de dissection ; le chapeau, que ce même homme tient contre lui « essaie de cacher son état d’érection » tandis que les poignées de la brouette derrière la femme répondent à la prière d’une mante religieuse.

La suite et l’ensemble de cette interprétation « paranoïaque-critique », selon l’appellation de l’auteur, figure dans un texte écrit en 1938, que Dali laissera longtemps sous le boisseau avant de l’éditer chez Jean-Jacques Pauvert en 1963.

Les exemplaires dédicacés sont peu fréquents.
Parfait état.

28715

1 000,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.