Le Lendemain, c’est vous

Georges Bernanos

Le Lendemain, c’est vous

Paris, Presses de la cité, 1969.
1 vol. (170 x 265 mm) de 223. En feuilles, sous chemise et étui éditeur.


Édition originale.

Un des 20 premiers exemplaires sur papier luxe – seuls grands papiers.

Du Brésil où il est installé depuis 1938, Georges Bernanos suit les événements d’Europe : la guerre, la déroute, l’armistice. Il est de ceux qui n’admettent pas de voir le pays livré à la discrétion de l’hitlérisme, de ceux qui ne pardonnent pas à un maréchal de France d’avoir souscrit si vite à la défaite, de ceux, enfin, qui ont pris le parti de la Résistance et de son animateur, Charles de Gaulle. Il multiplie les écrits de combat, les conférences, pour soutenir la cause de la France libre en Amérique latine et pour galvaniser les jeunes par qui seuls – pense-t-il – pourra être construit le « monde plus juste de demain, à condition de ne pas rechercher la sécurité que donne l’appartenance à un parti, de ne pas céder aux forces du totalitarisme idéologique ou économique, sa bête noire. A ces jeunes il lance l’encouragement : Le Lendemain, c’est vous ! », appel repris et donné comme titre au présent volume posthume où sont groupés nombre de textes alors encore inédits en France, donnés de 1940 à 1947, plus une préface consacrée au souvenir de Léon Bloy.

28494

600,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.