Laughable Loves [risibles amours]

Milan Kundera, Philip Roth

Laughable Loves [risibles amours]

New-York, Alfred Knoph, 1974
1 vol. (150 x 215 mm) de xvi p., 242 p., [3] f. Cartonnage toile marron, jaquette illustrée.

 

Édition originale Américaine.
Premier tirage en service de presse, [review copy] auquel il a été joint un tirage photographique de presse de Milan Kundera et le prière d’insérer.

Envoi signé : “For Burt Britton Milan Kundera New-York 1979“.

Préface de Philip Roth : ce dernier l’a signée en tête.

 

C’est le deuxième ouvrage de Kundera à être publié aux États-Unis, après Le Rire.
L’édition est précédée d’une importante préface de Philip Roth : les deux hommes sont en échange littéraire depuis 1973, qui se transformera bien vite en grande amitié.

Roth publiera en 1980, dans le New York Times, une longue interview, réunion des deux entretiens qu’il avait eus avec l’auteur tchèque lors de deux visites de ce dernier, l’une à Londres, en 1976, l’autre à New York, pour son premier séjour sur le territoire américain, en 1979. C’est Vera, la compagne de Kundera, qui favorisa cette amitié en servant d’intermédiaire linguistique – Kundera ne parlant alors pas un mot d’anglais. C’est dans cette interview qu’il confia à Roth son désir de changer sa nationalité – auquel lui fera accéder François Mitterrand l’année suivante en 1981 : « Si quelqu’un m’avait dit quand j’étais enfant : un jour, tu verras ta nation disparaître du monde, j’aurais considéré cela comme un non-sens, quelque chose que je ne pouvais pas imaginer. Un homme sait qu’il est mortel, mais il tient pour acquis que sa nation possède une sorte de vie éternelle ».

C’est vraisemblablement à l’occasion du séjour de Kundera à New York que l’exemplaire fut conjointement signé par Kundera et Roth, à l’attention de Burt Britton : ce dernier était l’un des piliers de la fameuse librairie Strand Bookstore (« Eight miles of books ») de New York, bien connue de bon nombre d’entre vous, sur Broadway – Britton joua même son propre rôle dans le film Le prête-nom, avec Woody Allen, en 1976. Burt Britton avait constitué une formidable collection d’autoportraits d’écrivains (près de 600 pièces !), dont il publia un catalogue Self-Portrait : Book People Picture Themselves. Cette collection fut vendue aux enchères en 2009.

On n’associe guère Milan Kundera, romancier et essayiste – pour l’essentiel sur le roman ou en lien avec lui –, au genre de la nouvelle. Si Risibles Amours semble faire ainsi exception, c’est qu’il est bel et bien fondateur de l’immense œuvre à venir.

C’est d’abord son premier ouvrage entrepris : « Jusqu’à l’âge de trente ans, j’ai écrit plusieurs choses : de la musique, surtout, mais aussi de la poésie et même une pièce de théâtre. Je travaillais dans plusieurs directions différentes – cherchant ma voix, mon style et me cherchant moi-même. Avec le premier récit de Risibles amours (je l’ai écrit en 1959), j’ai eu la certitude de « m’être trouvé ». Point de départ après cette première nouvelle, six autres suivront, soit avant, pendant et après la rédaction de La Plaisanterie, publié en 1968.

Le recueil paraît deux ans plus tard, dans une traduction de François Kérel, qui sera revue par l’auteur pour l’édition de 1986.

« Point de départ de toute l’entreprise romanesque de Milan Kundera » selon François Ricard (qui s’occupera des préfaces de l’œuvre et du volume Pléiade), cette œuvre à laquelle l’auteur tenait tout particulièrement aborde les grands thèmes qui lui sont propres : l’amour et la fidélité, l’identité, l’être et le paraître.

L’importance des textes de Risibles amours n’échappa pas à Philip Roth, qui contacta directement Kundera via son éditeur, pour en établir la préface.

 

Rare exemplaire d’excellente provenance : les séjours de Kundera aux États-Unis se comptant sur les doigts d’une main, cette double association Kundera-Roth sur un seul exemplaire est sans nul doute d’une grande rareté.

 

Parfait état.

 

29455

1 500,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.