[L’Armée des ombres]

Joseph Kessel

[L’Armée des ombres]

In La France Libre, vol. VI, n° 34, 16 août 1943 et vol. VIII, n° 37, 15 novembre 1943.
2 vol. (185 x 245 mm) de [4], 80 et [6] p. Brochés.

Éditions pré-originales et seules parues dans La France Libre d’extraits de L’Armée des ombres : “Ces gens-là sont merveilleux”  et  “L’exécution“.

En 1943, Kessel a quarante-cinq ans et quarante-six volumes à sa bibliographie. Il avoue avec L’Armée des ombres avoir écrit le livre le plus difficile de sa carrière : « De tous les ouvrages que j’ai pu écrire […], il n’en est pas un qui m’ait demandé autant de peines que celui-là. ». La rédaction en est achevée le 2 septembre 1943, et le texte est envoyé à Edmond Charlot, à Alger, qui le fera paraître en novembre. La première critique en sera donnée le 23, par L. Bruneau, dans “La Voix de la Résistance” (n° 17, 23 novembre 1946).

Quelques jours après cette parution à Londres, où Kessel était arrivé en janvier. Kessel n’en a jamais fait mystère : l’idée de L’Armée des ombres ne vient pas de lui, mais du général de Gaulle ; malgré son envie de voler, peut-être aussi de retrouver la fraternité d’armes de L’Équipage – livre qui le rendit célèbre en 1923 – Kessel ne rejoint cependant pas une unité combattante. Le 17 février 1943, il est affecté « à l’organe de combat de la France Libre », l’hebdomadaire ultra-gaulliste que dirige à Londres François Quilici : La Marseillaise. Et rencontre quelques semaines plus tard De Gaulle, à Carlton Gardens : «  Il m’a reçu très vite car tous ceux qui venaient de France l’intéressaient particulièrement. Il m’a interrogé longuement sur la Résistance, et sur l’état d’esprit des Français (…). Pour l’aviation militaire j’avais passé l’âge. Je n’avais pas d’entraînement. Alors il m’a dit : « Écoutez ce que vous pouvez faire, puisque vous avez vécu cette vie, puisque vous connaissez la vie de la résistance, c’est d’écrire un livre pour apprendre au monde ce qu’est la résistance française.» Et sur ce conseil, j’ai écrit L’Armée des ombres […]“. »

Ces deux pré-publications dans La France Libre sont d’une grande rareté.

29164

Vendu
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.