La Grande Peur des bien-pensants

Georges Bernanos

La Grande Peur des bien-pensants

Paris, Grasset, coll. « Pour mon plaisir », (9 février) 1931
1 vol. (175 x 230 mm) de 458 p., [2] et 1 f. Broché, non coupé, sous double couverture, chemise et étui de l’éditeur.


Édition originale.

Un des 15 exemplaires sur Montval (n° 1).

Envoi signé : « Pour André Sabatier, avec l’amitié du ‘premier polémiste de tous les temps’, Bernanos ».

Georges Bernanos dénonce l’imposture d’une bourgeoisie conservatrice, ces ‘bien-pensants’, dont il ne cessera par la suite de condamner l’esprit de vieillesse. C’est son premier essai polémique dans lequel, s’appuyant sur la figure de Drumont, il pose un violent réquisitoire contre les dérives de son époque : « J’ai juré de vous émouvoir – d’amitié ou de colère, qu’importe ? Je vous donne un livre vivant. »

Bel exemplaire de bonne provenance éditoriale : André Sabatier a été, pendant plus de trente ans, le directeur littéraire des Éditions Albin Michel.

24551

4 000,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.