” Je l’intitulerai le poète assassiné “

Guillaume Apollinaire

” Je l’intitulerai le poète assassiné “

S.l., 5 février 1915 [1916]
1 page en 1 feuillet (105 x 145 mm) de 26 lignes, daté « 5 février 1915 [pour 1916] » [sic].

Importante lettre à Pierre-Victor Stock, dans laquelle il annonce son intention de publier Le Poète assassiné.

Au verso, adresse « Monsieur Stock, éditeur à la librairie Stock – Place du théâtre français – Paris » et « Envoi du sous-lieutenant G. Kostrowitzky – 96e d’infanterie, 6e Cie, secteur 139 », franchise militaire avec cachet du 7 février 1916.

Elle est envoyée un mois avant qu’Apollinaire ne soit d’être blessé par un éclat d’obus : « J’ai l’intention de faire paraître un volume de nouvelles si je trouve un éditeur. Je l’intitulerai le poète assassiné. Voulez-vous me refuser cet ouvrage de façon à ce que je puisse chercher un éditeur. D’autre part, on m’a dit que Monsieur B. [Robert ou Georges Briffaut] voulait faire ou faisait de l’édition. Je vous donne ma parole d’honneur de ne point publier ce livre dans une maison qui de près ou de loin touche à M.B. Au demeurant j’essayerai au Mercure Je ne sais si je réussirai. Je n’ai pas eu le temps dans ma courte permission de revenir l’après-midi mais lors de ma prochaine permission je reviendrai vous voir longuement… »

Les frères Briffaut dont il est question dans cette lettre sont les créateurs de la maison d’édition Bibliothèque des Curieux, à qui Apollinaire confiera finalement l’édition de son recueil, en octobre 1916.

24366

3 000,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.