Hygiène de l’assassin

Amélie Nothomb

Hygiène de l’assassin

Paris, Albin Michel, (juillet) 1992.
1 vol. (150 x 235 mm) de 199 p. et [2] f. Broché.


Édition originale.

Premier tirage du premier roman d’Amélie Nothomb.

C’est le seul titre pour lequel il n’existe pas de grands papiers. 

Envoi signé : ” à Evelyne Le Garrec, mon premier roman, Amélie Nothomb “.

La jeune romancière a écrit ce roman à 17 ans : il sera publié sept ans plus tard, chez Albin Michel. C’est la naissance d’un talent, et un succès éditorial très important.

Amélie Nothomb nous emmène avec une pureté rageuse, et une innocence perverse, dans le voisinage de la mort, et elle nous y montre notre propre visage, comme si, dans un roman policier, le détective découvrait que c’est lui l’assassin. Et comme cette étrange exploration est conduite avec une maîtrise extrême, et qu’on s’y aventure comme dans un film d’épouvante, et qu’on découvre, sans préambule, chez une jeune femme qu’on nous dit avoir vingt-cinq ans, un humour meurtrier en même temps qu’une espèce de mystique des ténèbres, on savoure ce plaisir inconfortable, d’entrer dans un territoire neuf, et dans ce qu’est toujours, tout compte fait, un univers d’écrivain : une zone d’insécurité.” (Renaud Matignon, Le Figaro littéraire, 20 novembre 1992).

Le tout premier tirage est imprimé, à 5000 exemplaires seulement, au début de l’été. Il paraît en août. Le bouche à oreille et la rentrée littéraire feront le reste, avec des retirages de plus en plus importants : six mois plus tard, ce sont près de 70 000 exemplaires qui auront été vendus.

Le service de presse fut des plus restreints pour le premier tirage, et cet exemplaire est tout simplement le premier que nous croisons.

Couverture jaunie, sinon bonne condition.

29696

Vendu
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.