Foutaises

Raymond Queneau

Foutaises

S.l.n.é., 1944.
1 plaquette (110 x 170 mm) de 1 f., 12 pp. et 2 ff. Broché.


Edition originale.

Un de 13 premiers exemplaires sur hollande (n° 8).

Cette plaquette, publiée anonymement, a été tirée à 91 exemplaires, tous justifiés à la main par Raymond Queneau, et généralement nominatifs pour des proches et connaissances.

Cet exemplaire est celui de Michel Gallimard, avec cette justification : ” n° 8 / H13 O78 pour M.G.”, qui permet (enfin) de préciser le tirage exact de la plaquette, dont il est rarement fait mention d’exemplaires de tête – sinon d’une vague indication de “quelques exemplaires” – les exemplaires ordinaires (“O”) sur alfa ne mentionnant jamais l’existence d’exemplaires sur Hollande (“H”).

Sur le solide terreau des plus robustes calembours (« Les Huns piquant des deux arrivèrent à Troyes quatre à quatre »), on voit pousser ici et là de merveilleuses petites « fleurs bleues », percer de fulgurantes ironies : « Dieu : le non-être qui a le mieux réussi à faire parler de lui.» Ces «foutaises» furent reprises quasi intégralement dans Les Oeuvres complètes de Sally Mara, en 1962, Sally plus intime (1962).

Idéale provenance que celle de Michel Gallimard, le fils de Robert, qui n’est “que” le neveu de Gaston, mais c’est son fils spirituel, à qui il confie la responsabilité de la Pléiade sitôt la guerre terminée, à la suite de Jean Paulhan. Raymond Queneau mènera, à partir de 1949, pour le compte de l’Encyclopédie de la Pléiade, la fameuse grande enquête ” Pour une bibliothèque idéale”, publiée dans la collection blanche en 1956.

Dutel, Bibliographie des ouvrages érotiques, 1603.

 

25646

500,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.