« Éloge de Paul Klee »

André Masson

« Éloge de Paul Klee »

S.l., Mai 1946.

9 pages en 5 f. (180 x 275 mm) pliés et encartés les uns dans les autres, encre bleue et noire.

Manuscrit autographe signé de l’article d’André Masson paru dans la Revue Fontaine, n° 53 en juin 1946.

Masson a titré en grandes capitales le titre et rédigé la première partie à l’encre noire et le reste du texte à l’encre bleue.

Il a signé et daté “André Masson (mai 1946)”. Quelques ratures et ajouts ainsi qu’une mention au crayon de couleur vert de mise en forme du texte.

Après la deuxième guerre mondiale, ce sera une stratégie que nous pouvons dire de confirmation : la rétrospective Paul Klee au Palais des Beaux-Arts à Bruxelles, et son catalogue préfacé par Georges Limbour, en 1948, a été précédée d’un dossier spécial « Paul Klee » dans Les Cahiers d’art 1945-1946, avec textes et témoignages de Tristan Tzara, Joë Bosquet, Georges Bataille, Roger Vitrac, Valentine Hugo, ainsi que par un « Éloge à Paul Klee » par André Masson dans la revue Fontaine, n° 53, juin 1946. Parmi les peintres surréalistes, et au-delà du langage métaphorique des poètes, ce sont Duchamp, Masson, Miró qui prodigueront les observations les plus pertinentes sur l’aspect technique de la peinture de Klee. Ainsi Duchamp dans un texte condensé de 1949, cassera la légende du peintre naïf des scènes infantiles, en pointant tout le sérieux de la recherche technique qui est à découvrir derrière les apparences de la peinture de Klee.

Parution : Fontaine,  Nn° 53, 1946. Exposition Vichy, n° 432.28690

1 500,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.