Docteur Sax

Jack Kerouac

Docteur Sax

Paris, Gallimard, coll. « Du monde entier », (19 octobre) 1962.
1 vol. (150 x 220 mm) de 268 p. et [2] f. Broché, non coupé.

Édition originale de la traduction par J. Autret.
Un des 41 premiers exemplaires sur vélin pur fil (n° 21), seul papier.

Cinquième et dernier roman de Kerouac, rédigé en 1952 à Mexico où il se trouvait avec William Burroughs.

En de longues phrases, Kerouac décrit l’univers imaginaire – largement autobiographique – qu’il s’est forgé : un univers peuplé de rêves, d’angoisses et d’hallucinations, au premier rang desquelles une étrange créature qui surgit la nuit dans les rues de Lowell : le double de toutes ses peurs, le Docteur Sax, une sorte de fantôme complexe, mi-attirant mi-effrayant, et que le jeune Duluoz a perçu comme un songe. Docteur Sax forme le second livre de cette autobiographie qu’est La Légende de Duluoz, juste après Visions de Gérard, dans lequel l’auteur revisitait sa petite enfance.

Légère insolation au dos.

28453

1 000,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.