Courrier sud 

Antoine de Saint-Exupéry

Courrier sud 

Paris, Gallimard, (30 avril) 1929.
1 vol. (120 x 185 mm) de 227 p. et [2] f. Broché, étui-chemise de demi-veau bleu, titre doré (Devauchelle).

Édition originale.
Un des 697 exemplaires sur vélin pur fil (n° 321).

Envoi signé : “À monsieur Rosny aîné. En hommage respectueux, Antoine de Saint-Exupéry “.


Une dédicace parlante, et de circonstance pour le jeune romancier
– rappelons que c’est son premier livre – puisqu’il l’adresse au président du plus prestigieux prix littéraire : celui de l’Académie Goncourt.

L’ouvrage ne sera pas retenu dans la liste finale du prix (qui sera décerné à L’Ordre de Marcel Arland) ; Vol de nuit sera, deux ans plus tard, un peu mieux envisagé, puisqu’il parviendra jusqu’à la sélection finale. Il obtiendra la prix Femina.

Pseudonyme de Joseph Henri Honoré Boex, J.-H. Rosny l’ainé est né le 17 février 1856 à Bruxelles. C’est l’un des grands fondateurs de la science-fiction moderne, avant les ouvrages de Wells : il est également l’auteur, avec son frère, du célèbre roman La Guerre du feu, en 1909. Les frères Boex seront sont tous deux, selon la volonté d’Edmond de Goncourt, nommés pour siéger à l’Académie homonyme, dont Rosny l’aîné occupe la présidence de 1926 à sa mort, en 1940 ; son frère l’y succédera.

C’est vers 1925 que Saint-Exupéry rencontre, dans le salon parisien de sa cousine Yvonne de Lestrange, la fine fleur des éditions Gallimard : Gaston Gallimard, Jean Schlumberger et André Gide. Ces rencontres vont jouer un rôle fondamental dans son entrée en littérature. Gide poussera le jeune homme, qui vient d’échouer à l’Ecole navale et suit un stage de perfectionnement à l’école de navigation aérienne de Brest, à écrire.

Engagé en 1926 par la compagnie Latécoère (la future Aéropostale), il transporte le courrier à destination de l’Amérique du Sud depuis Toulouse via l’Espagne, le Maroc, la Mauritanie jusqu’à Dakar, où ce courrier embarque sur un bateau pour l’autre continent. C’est d’après ses souvenirs et ses mémos qu’il rédige Courrier Sud : le roman relate les notes du pilote Jacques Bernis à travers ses lettres envoyées entre ses vols en Espagne, au Maroc, en Mauritanie ou à Dakar. Saint-Exupéry en lira des passages à son cousin Honoré Estiennes d’Orves, son futur lecteur attitré. L’ouvrage est accepté par Gaston Gallimard.

Premier livre, premier chef-d’oeuvre : « Un ciel pur comme de l’eau baignait les étoiles et les révélait. Puis c’était la nuit ». La poésie se mêle, sans cesse, à la réalité et celle des hommes : l’Aéropostale des débuts, c’est un quatuor d’amitiés fortes et de pilotes intrépides, les mousquetaires que sont Jean Mermoz, Henri Guillaumet, Antoine de Saint-Exupéry et Marcel Reine.

29523

9 000,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.