Contemporains pittoresques

Guillaume Apollinaire

Contemporains pittoresques

Paris, Éditions de La Belle Page, 1929.
1 vol. (120 x 190 mm). Demi-maroquin noir à bandes, dos lisse titré ainsi que les plats du nom de l’auteur répété et du titre,  tête dorée, couverture et dos conservés (reliure signée de Paul Bonet).

Édition originale.
Un des 15 premiers exemplaires sur japon.

Ils contiennent un fameux portrait d’Apollinaire dessiné et gravé par Picasso placé en frontispice en 4 états. Seuls les japons contiennent ces quatre états (sur Arches, Hollande et Japon, et un portrait barré).

C’est dans la gazette “Les Marges” de son ami Eugène de Montfort, d’abord sous le pseudonyme de Louise Lalanne, que Guillaume Apollinaire s’intéresse à ses contemporaines : Judith Gautier, Anna de Noailles, Renée Vivien ou encore Colette. Puis, cette fois-ci sous son nom de Guillaume Apollinaire, il signe une série de portraits, la “collection des Contemporains pittoresques ” : Jarry, Moréas, Ernest La jeunesse, Mendès, Ponchon, « où se reflète sa curiosité des êtres exceptionnels, hors série, constituant par eux-mêmes une sorte de preuve de ce qu’il y a de richesse et d’infinie diversité dans l’espèce humaine. »

De la bibliothèque Raoul Simonson, avec ex-libris.

Cette reliure, fait rare, n’est pas répertoriée dans les Carnets de Paul Bonet. Ce dernier reliera, en 1942, le manuscrit autographe des articles, avec ce commentaire :
Ah ! Combien me plaisent à relier les oeuvres de ce guide spirituel de toute une époque… “. Le volume fait sans doute partie de la série des demi-reliures que Bonet conçut au tout début de sa carrière pour Simonson, au tout début des années trente. Elles sont à rapprocher des séries faites pour André Breton et Paul Eluard, dans des motifs identiques.

29804

Vendu
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.