Cataleg

Salvadore Dali

Cataleg

Barcelona, Galeries d’Art Catalonia, 1er octobre 1934
Minuscule (35 x 8 mm) ; non paginé [20 p]. Agrafé.


Rare catalogue de la galerie Josep Dalmau ; la deuxième exposition de Dali à Barcelone.

En 1934, Dali épouse Gala, l’ancienne femme de Paul Éluard. Sa muse l’encourage aussi à retour au classicisme. : « C’est Gala qui a réinspiré la Renaissance du classicisme qui somnolait en mon for intérieur, depuis mon adolescence, m’entourant progressivement et presque sans que je m’en rende compte de tous les rares documents architecturaux de la Renaissance »  écrit Dalí dans son livre 50 secrets magiques. Il expose alors à l’Exposition du cinquantenaire au Salon des Indépendants du Grand Palais de Paris, sans prendre en compte l’opinion du reste des surréalistes qui avaient décidé de ne pas y participer, un fait qui entraîne pratiquement son expulsion du groupe dirigé par Breton. Il réalise ensuite sa première exposition individuelle à la Zwemmer Gallery de Londres, avant d’embarquer avec Gala à bord du Champlain pour effectuer son premier voyage aux États-Unis.

Deux expositions individuelles de Dalí y sont organisées : l’une à la Julien Levy Gallery et l’autre à l’Avery Memorial du Wadsworth Atheneum, Harord (Connecticut).

Mais cinq des toiles connaîtront quelques mois plus tôt une exposition à Barcelone : du 2 au 4 octobre, Josep Dalmau i Rafel, une des figures-clefs de l’avant-garde espagnole depuis qu’en 1910 il avait fondé sa galerie de la Portaferissa, accueille une exposition confidentielle : cinq tableaux y étaient présentés, véritables miniatures destinées à l’exposition de la Julien Levy Gallery de New York (qui aura lieu du 21 novembre au 10 décembre 1934) : El desnonament del moble-aliment (24×19 cm) ; Cadernera-Cadernera (22 x 16 cm) ; Imatge mediumnique-paranoïaque (22 x 16 cm) ; Materializaciô de la tardor  (8,5×6,5 cm) et Imatge hipnagogica de Gala (8,5 x 6,5 cm).

Le catalogue, au format inhabituel et minuscule (3 x 7,7 cm) mentionne une conférence que devait prononcer Dali le 5 octobre, sur le thème « Misteri surrealista i fenomenal de la taula de nit ». Mais celle-ci fut suspendue devant la grève générale et le début de ce qu’on appelle les « fets d’octobre» : le soulèvement du gouvernement autonome et la proclamation, par le Président Companys, de la République Fédérale.

De toute rareté.

29405

3 000,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.