Cahiers de l’Herne 

Pierre Michon

Cahiers de l’Herne 

Paris, L’Herne, 2017.

1 vol. (215 x 290 mm) de 343 p. Broché, sous étui-chemise papier (ElbelLibro).

Édition originale. 

Un des exemplaires de tête (n° XLVI), signé par Michon.

Contributions, entretiens, correspondances, textes, “comment j’ai écrit certains des mes livres”, et plusieurs inédites : Vie d’Élie Mougnaud Bravoure d’Antonin Artaud, Les Grands Dieux, Finale de Vie de Joseph Roulin, Puymèges, Lettre à Alain Borer sur Frédéric Rimbaud.

“Les Cahiers de L’Herne entreprennent de saluer en Pierre Michon l’absolue singularité d’une voix et d’une écriture qui n’en finit pas de surprendre et d’enchanter un lectorat toujours plus vaste depuis l’apparition, en 1984, de son premier ouvrage, Vies minuscules (…) L’occasion de convoquer autour de l’oeuvre de Michon, les textes et témoignages de grands critiques et écrivains comme Pietro Citati, Maurice Nadeau ou Jacques Réda, et d’autres contemporains (Goffette, Bergounioux, Echenoz ou Olivier Rolin) ou auteurs plus jeunes (Marie-Hélène Lafon, Maylis de Kerangal) qui disent ici le pouvoir fécondant de cette écriture éblouissante et rare. S’intéressant aussi à l’atelier littéraire, le présent Cahier donne à lire nombre d’inédits ou textes rares de Michon : premiers écrits mais aussi variantes, passages supprimés, chapitres retranchés, toutes « victimes » de l’exigence de l’auteur qui opte pour le fragment fulgurant et l’inachèvement. ” (présentation de la revue de l’Observatoire des écritures, Université Paris Nanterre).

27897

300,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.