Murphy

Samuel Beckett

Murphy

Paris, Bordas, 1947.

1 vol. (205 x 140 mm). Demi-maroquin bleu nuit à petits coins carrés, dos lisse orné d’un décor géométrique de filets dorés serti de quatre strass bleu ciel incrustés dans la reliure, tête dorée sur brochure, couverture et dos conservés, étui (P.-L. Martin, 1978).

 

Édition originale (pas de grands papiers).

Le premier livre de Samuel Beckett paru en France.

 

La légende veut que l’auteur essuya pas moins de 42 refus d’éditeurs anglo-saxons, avant de se voir signifier la même réponse par Raymond Queneau aux éditions Gallimard : « son anglais ésotérique reviendrait trop cher à traduire » en 1938. Pour surmonter ce « handicap », Beckett traduit alors lui-même le texte et signe chez Bordas en juin 1946. Mais l’ouvrage connait un échec cinglant, la critique est inexistante, les ventes désastreuses (95 exemplaires vendus). Bordas rompt le contrat en 1950, et refuse d’éditer les trois volets constitués par Molloy, Malone meurt et L’Innommable, rédigés en 1948. Grâce à Robert Carlier, Molloy arrive entre les mains de Jérôme Lindon, qui dévore le texte en une nuit.

 

La semaine suivante, Beckett signe chez Minuit, qui rachète le stock des invendus de Murphy, qu’il revêtira d’une nouvelle couverture.

 

Notre exemplaire possède bien la bonne couverture originelle des éditions Bordas.

 

Très bel exemplaire.

 

29313

Vendu
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.