A. O. Barnabooth

Valery Larbaud

A. O. Barnabooth

Paris, Éditions de la Nouvelle Revue française, (15 juillet) 1913
1 vol. (165 x 220 mm) de 430 p. et [1] f. Maroquin framboise, contreplats de maroquin vert, double garde en tissu et papier à la colle, titre doré, date en pied, tranches dorées sur témoins, filets sur les coupes, couvertures et dos conservés, chemise-étui (reliure signée de Tchékéroul).


Édition collective, en partie originale.

Un des 30 premiers exemplaires réimposés sur vergé d’Arches, celui-ci non justifié.

En 1908, Larbaud avait déjà publié les Poèmes par un Riche Amateur, où apparaissait la figure, très originale, de Archibald Olson Barnabooth, jeune milliardaire sud-américain, voyageur cosmopolite et poète. En 1913, il reprendra ce personnage, pour en faire le héros de ce journal de A. O. Barnabooth, où s’étale son cosmopolitisme ironique et son amour de la poésie. Cette édition, qui n’est plus anonyme, est considérée comme l’oeuvre majeure de Larbaud.

Exemplaire de choix, en parfaite reliure de doublée de l’excellent praticien belge Vladimir Tchékéroul.

23071

4 500,00 
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
Ce site utilise des cookies pour réaliser des statistiques anonymes de visites.
This site is registered on wpml.org as a development site.