Les Minutes libertines. Le Petit Dieu tout nu. La Petite Flûte 
Paris, Charpentier, 1904
1 vol. (120 x 185 mm) de 394 p., [1] et 1 f. Broché, non coupé.
Paris, Charpentier, 1908
1 vol. (120 x 185 mm) de 384 p. et 1 f. Broché, non coupé.
Paris, Charpentier, 1909
1 vol. (120 x 185 mm) de 423 p. et 1 f. Broché, non coupé.
Editions originales.
Un des 10 premiers exemplaires sur japon
(n° 7, 4 et 7).
Georges Docquois est un romancier, dramaturge et poète, né à Boulogne-sur-mer en 1863. D'abord journaliste au Journal de Fernand Xau, ce dernier lui confie à partir de 1890 les pages d'informations littéraires, qu'il livre également au Gil Blas, au Figaro ou à L'Écho de Paris. 
Fondateur, en 1923, de l'Académie de l'humour français, il a été célèbre pour avoir mené une enquête sur les écrivains et leurs animaux, parue sous le titre Bêtes et gens de lettres. Il a rédigé de nombreux contes en vers, légers et parfois mutins, et fut un adepte précoce du cinéma, qu'il défendit régulièrement dans les colonnes, ne doutant pas "qu'il parvienne à trouver le mode d'expression qui lui sera propre et qui lui permettra de n'être plus exclusivement tributaire du roman et du théâtre. Qu'il écarte, tout d'abord, toutes ces occasions écoeurantes qu'il a semblé rechercher jusqu'ici d'animer des dessus de boîtes à bonbons" ! 
Rare réunion en grand papier de ses trois oeuvres publiées au début des années 1900.
Traces anciennes d'une mouillure à la couverture au tome I ; infimes piqûres sur les plats. 
28162-3-4

découvrez ces autres ouvrages

Back to Top