Paris, Charles Silvain, 1875
1 vol. ( 135 x 220 mm). Demi-chagrin prune, dos à nerfs, titre doré (reliure de l'époque).

Édition originale de la traduction française.
Envoi signé
 : " à mon cher ami Gambetta, G. Garibaldi ".
Garibaldi est considéré, à juste titre, comme l’un des « pères de la patrie » italienne. Personnage fondamental du Risorgimento italien pour avoir personnellement conduit et combattu dans un grand nombre de campagnes militaires qui ont permis la constitution de l’Italie unifiée, il est surnommé le « Héros des Deux Mondes » en raison des entreprises militaires qu’il a réalisées aussi bien en Amérique du Sud qu’en Europe. Pendant la guerre franco-allemande de 1870-1871, les comités de Défense nationale, sous l’impulsion de Gambetta, font appel à Garibaldi, qui met alors son épée au service de la France : les 25 et 26 novembre, avec ses deux fils, Ricciotti et Menotti, à la tête de 10 000 tirailleurs français de l’armée des Vosges, il remporte une victoire à Dijon. Élu en février 1871 sur les listes de l’Union républicaine, sans avoir été candidat, à l’Assemblée nationale française comme député de la Côte-d’Or, de Paris, d’Alger et de Nice - sa ville natale. 
Les Mille revient sur l'expédition conduite en 1860 par Garibaldi : c’est un épisode glorieux du Risorgimento, lorsqu'un corps de volontaires, dirigé par Giuseppe Garibaldi, débarqua dans le sud de l'Italie afin de conquérir le Royaume des Deux-Siciles, alors gouverné par les Bourbons.
Merveilleuse et adéquate provenance politique. 
Légers accrocs à la reliure, sinon bon exemplaire.

28746

découvrez ces autres ouvrages

Back to Top