Ribaute-les-Tavernes, PAB, (août) 1968
1 vol. (137 x 105 mm) de 10 f. Reliure à encadrement, veau noir, plats recouverts d'une composition en léger relief formée de quatre rectangles irréguliers en bois kaki très veiné et légèrement bombé, avec chants rouge vermillon, doublures et gardes de buffle clémentine velours, étui-chemise (reliure signée de Nobuko Kiyomiya, 2015).
Edition originale. 
Un des 20 premiers exemplaires sur Rives enrichis d'une aquarelle originale de PAB (n° VII). 

Délicate reliure en bois de kaki par Nobuko Kiyomiya.
Dans la nuit du 3 au 4 mai 1968, René Char tomba gravement malade. « Je crûs que la mort venait, mais une mort où, comblé par une compréhension sans exemple, j'aurais encore un pas à faire avant de m'endormir (...) ». Certains passages de Crible sont l'écho profond d'une douleur évidente, celle du poète : « Plus il comprend, plus il souffre. Plus il sait, plus il est déchiré. Mais sa lucidité est à la mesure de son chagrin et sa ténacité à celle de son désespoir. » Tous les textes de ce recueil furent écrits, à une exception près, entre juin et août 1968. Crible sera repris dans Le Chien de coeur, paru chez G.L.M. un an plus tard.
L'Herne, Bibliographie, n° 364, p. 292 ; PAB, Fabre, n° 473 ; Lourmarin, René Char - Supplément d'âme, n° du catalogue (reproduit). 
25785

découvrez ces autres ouvrages

Back to Top