Paris, Gallimard, (18 octobre) 1951
1 vol. (110 x 180 mm) de 382 p. et [1] f. Maroquin bleu nuit, dos lisse, titre doré, date en pied, tranches dorées sur témoins, doublures et gardes de chèvre velours gris, couvertures et dos conservés, chemise-étui (reliure signée de J.-P. Miguet). 
Édition originale.
Un des 45 exemplaires sur hollande (n° 33).
L'essai philosophique majeur de Camus, qui exalte les vertus d'une révolte créatrice et dont les interrogations soulevèrent nombre de polémiques, dont la plus célèbre, pilotée par Jean-Paul Sartre, de Francis Jeanson : « Albert Camus ou l'âme révoltée » parut dans la livraison de mai 1952 des Temps modernes. Rupture idéologique, publique et définitive entre Sartre et Camus, mais aussi beaucoup d'inimitiés dans le monde intellectuel français (Pierre Bourdieu et les surréalistes notamment, André Breton en chef de file). « C'est un livre qui a fait beaucoup de bruit mais qui m'a valu plus d'ennemis que d'amis. (...) Parmi mes livres, c'est celui auquel je tiens le plus » écrira Camus.
Très bel exemplaire, parfaitement établi par Miguet.
De la bibliothèque du Docteur genevois Christos Karagevrekis.
25766

découvrez ces autres ouvrages

Back to Top