DERRIÈRE LE MIROIR | George Braque  
Paris, Maeght, Éditions Pierre à Feu, n°25-26, janvier - février 1950. 
1 vol. (280 x 380 mm) de 16 p., en feuilles, sous couverture illustrée en couleurs. 
Édition originale de Sous la verrière, le texte fondateur de l'amitié entre René Char et Georges Braque. 
1 lithographie en couleurs et 5 dessins inédits en fac-similé, par Georges Braque.
Sous la verrière, texte sous forme d'un dialogue entre un poète et un peintre, est le premier et le plus importants des textes de Char jamais consacré à Braque, rédigé à l'occasion de l'exposition Georges Braque à Paris. Dans ce poème, René Char instaure un dialogue, une véritable discussion mise à l'écrit, entre « le poète » et « le peintre » : nous apprenons de cet échange artistique que par son art, le peintre « fait entrer quelque lumière » dans son tableau, que le poète assimile à une « vérité ». Lorsque ce dernier lui demande : « Comment faites-vous, Braque ? », alors le peintre répond : « avec le toucher ».

Précieux exemplaire de René Char, avec un envoi signé de George Braque à son nouvel ami et meilleur "allié substantiel" :
" À René Char, ce premier messager de mes compliments. Georges Braque ".
L'ensemble des textes de Char à propos de Georges Braque seront repris et regroupés dans la section « Alliés substantiels » de Recherche de la base et du sommet (1955).  Rédigé et publié trois ans après leur rencontre, sous l'impulsion d'Aimé Maeght, cette "conversation souveraine" aura cheminé le long d'une amitié qui s'est approfondie, selon la phrase de Georges Braque, "chemin faisant (…). Ce qui importe, dit le peintre, c'est de fonder un amour nouveau à partir d'êtres et d'objets jusqu'alors indifférents. " 
Unique et exceptionnel. 
envoyer
Merci pour votre message. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

découvrez ces autres ouvrages

Back to Top